Horaires du Soleil
à Is sur Tille

Lever     : 06:33
Coucher : 20:41
Image au hasard


Cérémonie commémorative du 8 Mai 1945
Identification




CP F.SAUVADET Un silence assourdissant... Imprimer Envoyer
Jeudi, 10 Octobre 2013 17:50

Un silence assourdissant de l'Association des Départements de France

C'est incroyable ! Pas un mot du Président de l'ADF alors même que les 4 000 cantons de France sont actuellement redécoupés ! Alors que près de la moitié des chefs-lieux de cantons vont disparaître, avec à la clé la suppression des services publics de proximité qu'ils accueillent !
 
Cette réforme, c'est la mort de la représentation politique des territoires ruraux. L'avenir du pays ne peut pas se fonder sur les seules agglomérations au détriment de pans entiers de notre territoire laissés à l'abandon.
 
La lecture des premières cartes cantonales redessinées ne laisse planer aucun doute sur la volonté du Gouvernement de conforter les Conseils Généraux de gauche et de fragiliser ceux de droite.
 
Dans les départements de gauche, on constate ainsi une forte propension à favoriser la représentation de villes détenues par la majorité socialiste (Nevers dans la Nièvre, Niort dans les Deux-Sèvres, Le Creusot et Chalon-sur-Saône en Saône-et-Loire…). Par contre, lorsque l’agglomération est à droite, on peut constater à l’inverse une diminution du nombre de cantons urbains (Agen, Châteauroux…).
 
À chaque département est appliqué un argumentaire différent afin de justifier l'exemplarité de la démarche du redécoupage cantonal. Pour l’un, le gouvernement précise que l’on a privilégié le regroupement de cantons, dans l’autre c’est le rapprochement des intercommunalités et la prise en compte des bassins de vie. On voit bien que l'argumentaire est défini en fonction de choix strictement politiques.
 
Où est la justice ? Où est l'équité dans tout cela ? Comment cautionner une ADF devenue, non plus la porte-parole des populations et des départements, mais celle du seul gouvernement socialiste ?
 
J'en appelle à la mobilisation des élus locaux ruraux pour dénoncer cette mise à mort orchestrée des territoires ruraux.

 Intervention devant la presse :

 
Meteo sur Is sur Tille

Copyright © 2019 charlesbarriere.fr. Tous droits réservés.
Internet Explorer 8 mini - Affichage 1024 x 768 recommandé