Horaires du Soleil
à Is sur Tille

Lever     : 06:33
Coucher : 20:41
Image au hasard


Epagny-5
Identification




CP F.SAUVADET Crues exceptionnelles Imprimer Envoyer
Lundi, 06 Mai 2013 10:42

Le Conseil Général mobilisé face aux crues exceptionnelles

François SAUVADET, Président du Conseil Général de la Côte d'Or, tient à saluer l’esprit de responsabilité et de solidarité dont ont fait preuve les Côte-d’Oriens face à ces crues exceptionnelles aux conséquences particulièrement lourdes.

Face à ces événements, les agents des centres routiers du département ont été mobilisés dès vendredi, et le sont encore aujourd’hui, pour faire face à l’impact de ces crues exceptionnelles sur les routes du département.

Le Centre d’Information et de Gestion du Trafic (CIGT) est sur le pont en permanence pour coordonner la sécurité et l’information routière. Depuis le début de l’alerte, il a reçu plus de 200 appels des gendarmes, des sapeurs-pompiers et des maires.

Actuellement, plus d’une vingtaine de routes départementales sont encore fermées à la circulation. Des déviations ont été mises en place pour assurer la sécurité des automobilistes. Ces déviations sont actualisées en ligne sur le site Inforoute du Conseil Général de la Côte-d’Or (www.cotedor.fr).

Ce matin, une dizaine de circuits scolaires ont été impactés directement par la montée des eaux dans un certain nombre de communes et ont dû être supprimés, notamment dans le secteur d’Is-sur-Tille, de Montigny-sur-Aube, de Sombernon, de Genlis, de Nuits-Saint-Georges et d’Auxonne... Les parents d’élèves concernés ainsi que les maires et les responsables d’écoles.ont été informés par SMS de la situation.

Je tiens aussi à souligner l’engagement des sapeurs-pompiers de Côte-d’Or qui ont effectué près de 1 200 interventions, dont 260 locaux d’habitations et plus de 800 caves, pour venir en aide aux habitants des zones inondées. De nombreuses opérations de pompage sont encore en cours.

Dans les jours à venir, les services du Conseil Général vont examiner les ouvrages d’art impactés et surveiller les phénomènes de dégradations. Quatre routes départementales ont subi des dégâts importants. Les autres axes touchés seront eux aussi suivis de près car, les crues passées, peuvent se produire des phénomènes de décompression qui accélèrent la dégradation des chaussées.

Je souhaite également que les communes touchées puissent être officiellement classées, dans les plus brefs délais, en état de catastrophe naturelle. C’est une nécessité pour permettre d’accélérer les procédures de remboursement auprès des assurances pour les Côte-d’oriens qui ont été frappés très directement par ces crues.

 
Meteo sur Is sur Tille

Copyright © 2019 charlesbarriere.fr. Tous droits réservés.
Internet Explorer 8 mini - Affichage 1024 x 768 recommandé