Horaires du Soleil
à Is sur Tille

Lever     : 06:33
Coucher : 20:41
Image au hasard


Is-sur-Tille - Rue Gambetta
Identification




CP F.SAUVADET Visite Présidentielle Imprimer Envoyer
Lundi, 11 Mars 2013 20:53

Pourquoi je ne serai pas avec le Président de la République à Sombernon

Attaché aux valeurs de la République, j’ai répondu favorablement à l’invitation du Président de la République pour participer à un dîner républicain organisé à la préfecture à Dijon. J’ai accepté cette invitation par respect pour les institutions de la République. Je ne souhaitais pas reproduire l’attitude qu’avait eue, en d’autres temps en Côte-d’Or, la gauche dite républicaine, qui avait naguère boycotté les invitations.

J’ai apprécié que le Président de la République souhaite s’entretenir avec le Président du Conseil Général en tête à tête, ce qui contraste avec l’attitude des quinze ministres venus dans le département depuis mai 2012 qui ont systématiquement évité le Conseil Général, quand bien même leur déplacement concernait un domaine de compétence du département. Tous les élus de la République sont légitimes et doivent être entendus ! J’ai souhaité pouvoir échanger directement avec le Président de la République sur tous les sujets qui nous préoccupent et qui préoccupent les Français : l’emploi, le pouvoir d’achat, le coût de l’énergie, l’avenir des territoires ruraux, l’aménagement du territoire…

Mais je ne participerai à aucune séquence politique du déplacement de François HOLLANDE, dont j’observe qu’elles étaient organisées à l’invitation d’élus locaux de gauche et non du Président de la République. Je n’irai donc pas à Sombernon où tous les élus du département n’ont pas été conviés !

Le véritable débat sur le développement rural a lieu actuellement, mais au Parlement, notamment sur la réforme des modes de scrutin dans les élections locales. Je veux rappeler que ce texte – qui s’apparente à un gigantesque tripatouillage électoral – a été rejeté au Sénat, puis adopté à l’Assemblée Nationale avec les seules voix du Parti Socialiste. A lui seul, le PS veut changer les modes d’élections au détriment du monde rural et contre l’avis de toutes les autres formations politiques du pays. Cette attitude est inacceptable et je continuerai de la dénoncer au Parlement. Où est la concertation ?

Je continuerai également de dénoncer un Gouvernement qui n’a cessé de charger la barque des Français, des entreprises et des collectivités, et là encore sans la moindre concertation : 4,5 milliards d’euros de baisse des dotations de l’Etat aux collectivités sont annoncés d’ici à 2015 ! Et preuve d’une concertation hémiplégique : la dernière fois que les Présidents de Conseils Généraux ont été reçus à l’Elysée, tous les Présidents invités appartenaient au Parti Socialiste ! Dans ce contexte, quelle crédibilité accorder au « Pacte de confiance » que souhaitait nouer le Président de la République avec les collectivités territoriales ?

La Côte-d’Or est un territoire attachant et hospitalier. François HOLLANDE est venu y chercher quelques instants de bonheur et un regain de popularité. Il n’est pas sûr que l’équation soit si simple à résoudre…

Mise à jour le Mercredi, 13 Mars 2013 20:56
 
Meteo sur Is sur Tille

Copyright © 2019 charlesbarriere.fr. Tous droits réservés.
Internet Explorer 8 mini - Affichage 1024 x 768 recommandé