Horaires du Soleil
à Is sur Tille

Lever     : 08:02
Coucher : 18:47
Image au hasard


Moloy
Qui est en ligne ?
Nous avons 34 invités en ligne
Identification



Page principale

Bien Public 26/04/2013 Ecotaxe PL Imprimer Envoyer
Vendredi, 26 Avril 2013 18:25



Vous ne pouvez pas voir ce document ? Téléchargez le ici : Cliquez ici

 
Tribune F.Sauvadet publiée sur Atlantico.fr Imprimer Envoyer
Vendredi, 26 Avril 2013 18:15

Mise à jour le Jeudi, 02 Mai 2013 22:18
 
Aménagement numérique en Côte d'Or Imprimer Envoyer
Mercredi, 24 Avril 2013 18:32

 
CP F.SAUVADET Aéroport de Dijon Imprimer Envoyer
Mardi, 23 Avril 2013 21:31

Aéroport de Dijon : un soutien fort et inchangé du Conseil Général de Côte-d'Or

François SAUVADET, Président du Conseil Général de la Côte d'Or, tient à réaffirmer le soutien du Conseil Général à l’aéroport de Dijon, contrairement à ce qu’indique le Président du Grand Dijon.

« Le Conseil Général de la Côte d'Or s’est impliqué avec détermination dans le programme « Renaissance » signé en septembre 2006 en partenariat avec la Région Bourgogne, le Grand Dijon et la CCI Côte-d’Or. Je veux rappeler ici que le Conseil Général s’est fortement engagé à hauteur de 7,5 millions dont 5,2 M € en investissement, 1,1 M € en fonctionnement et 1,2 M
€ pour l’aide aux lignes. Le contrat passé court jusqu’en 2017. Le Département, qui a déjà versé plus de 5 millions d’euros, tiendra ses engagements.
Cet effort considérable pour l’aéroport de Dijon correspond à une volonté politique de soutenir activement l’activité en Côte-d’Or car cela n’entre nullement dans son champ de compétence. Le choix a été fait d’accompagner le lancement ambitieux du programme « Renaissance », par volonté de promouvoir le rayonnement de la Côte-d’Or et d’oeuvrer à l’aménagement de notre territoire. J’espère que la ville de Dijon saura assumer son statut de capitale régionale revendiquée ! Le maire de Dijon, qui dit observer la situation actuelle « en souriant », annonce désormais que, en 2001, il aurait préféré un seul aéroport à Dole !
Mon voeu est que les efforts nécessaires seront réalisés, que chacun fera des choix cohérents et responsables et que le Conseil Général de la Côte d'Or n’aura pas réalisé un effort très important qui se révélerait vain

Mise à jour le Mercredi, 24 Avril 2013 21:32
 
CP F.SAUVADET Courrier à Mme Batho Imprimer Envoyer
Mardi, 23 Avril 2013 20:27

Courrier à Mme la Ministre de l'Ecologie au sujet du classement des espèces nuisibles

 François SAUVADET, Président du Conseil Général de la Côte-d'Or, a adressé un courrier à Delphine BATHO à propos de l’arrêté ministériel du 2 août 2012 qui n’a pas classé en Côte-d’Or la fouine et la martre parmi les espèces nuisibles.

« J’ai écrit à Mme BATHO, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, pour l’alerter sur la question de l’arrêté ministériel du 2 août 2012 qui n’a pas classé en Côte-d’Or la fouine et la martre parmi les espèces nuisibles, et ce malgré l’avis unanime de la formation spécialisé la Commission Départementale de la Chasse et de la Faune Sauvage (CDCFS).
Ces deux animaux sont pourtant des nuisibles de premier ordre qui ont causé des dégâts importants.

Le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie ayant déclaré la fouine et/ou la martre parmi les espèces nuisibles dans les trois autres départements de Bourgogne, cette décision n’en est que plus inexplicable.
Pour manifester leur incompréhension, les piégeurs ont décidé de cesser leurs efforts dans la lutte sanitaire en arrêtant de piéger les blaireaux porteurs de la tuberculose.
L’arrêté ministériel du 2 août 2012 est donc une cause directe des tensions entre agriculteurs et chasseurs.

J’ai par ailleurs déploré auprès de Mme la Ministre la mauvaise coordination entre son Ministère et le Ministère de l’Agriculture.
Par conséquent j’ai plaidé pour une modification rapide de l’arrêté du 2 août 2012 pour y intégrer la fouine et la martre parmi les espèces nuisibles. Il s’agit de la seule solution pour améliorer les conditions sanitaires du département et adresser au monde agricole et au monde de la chasse un signal d’apaisement fort.

 
CP F.SAUVADET Mariage pour tous . . . Imprimer Envoyer
Jeudi, 18 Avril 2013 20:23

Mariage pour tous : arrêtons de mentir aux Français, il ne sera pas possible de revenir en arrière

François SAUVADET, Vice-président du groupe UDI à l’Assemblée nationale et Président du Conseil Général de la Côte d'Or, s’élève contre le mensonge de ceux qui annoncent que, s’ils parvenaient au pouvoir, ils reviendraient sur le mariage pour tous :
« Les débats autour du projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe sont entourés d’une tension chaque jour plus vive. Ces tensions sont alimentées par le Gouvernement, qui précipite le calendrier législatif sur un sujet qui mériterait de la réflexion et de l’apaisement.
J’appelle donc le Gouvernement à suspendre les débats parlementaires et engager un référendum sur le thème du mariage pour tous. C’est la seule solution pour sortir par le haut de ce débat qui fracture notre société et provoque des inquiétudes légitimes de part et d’autres.
Toutefois, si le Gouvernement s’entêtait comme il semble prêt à faire, il n’est pas responsable de la part de certains membres de l’opposition de prétendre qu’il serait possible de revenir sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. Les unions célébrées, si elles le sont, ne pourront pas être défaites.
Si la PMA ou la GPA venaient à être adoptées dans des textes ultérieurs, alors, oui, je pense qu’il faudra supprimer aussitôt ces dispositifs. Mais il est parfaitement illusoire d’affirmer que l’on abolira le mariage pour tous. Le dire, c’est mentir.

Mise à jour le Mercredi, 24 Avril 2013 21:27
 
CP F.SAUVADET réforme territoriale Imprimer Envoyer
Mercredi, 17 Avril 2013 21:17

Vote définitif du projet de loi de réforme territoriale : Seulement 26 voix d'avance !

 Le vote définitif du projet de réforme territoriale par l’Assemblée nationale avec seulement 26 voix d’avance témoigne d’une tripe déconnexion du Gouvernement :

 Déconnexion avec les Français : à l’heure où notre pays va rentrer en récession à la suite des mesures antiéconomiques prises par le Gouvernement depuis près d’un an, ce dernier a lessivé l’ordre du jour de l’Assemblée nationale pour ne garder que deux textes : cette réforme territoriale qui n’a pour seul but que de favoriser le Parti socialiste aux prochaines élections, et le projet de loi relatif au mariage pour tous qui est en train de fracturer durablement le pays.

Cela montre la totale déconnexion du Gouvernement avec les sujets qui préoccupent quotidiennement nos compatriotes dans la période de trouble que nous traversons.

 Déconnexion avec les territoires avec la suppression de 2000 cantons sur les 4000 existants, au mépris de deux siècles d’histoire. Le Gouvernement s’apprête à redécouper l’ensemble des cantons de France, hors toutes limites et en s’appuyant sur des bases démographiques, ce qui conduira à constituer d’immenses cantons ruraux et reviendra à donner les clés de la gestion départementale aux territoires urbains. Ainsi en Côte d’Or, ne subsisteront plus que 23 cantons de 23 000 habitants en moyenne, et il ne restera plus que six cantons pour représenter 500 communes. C’est inacceptable pour tous ceux qui sont attachés à une juste représentation des territoires. Et cela aura une conséquence, c’est qu’en 2015, plus de la moitié des conseillers généraux seront issus de l’agglomération dijonnaise. Dans chacun de ces cantons, la loi prévoit d’élire ensemble un homme et une femme qui exerceront séparément l’un de l’autre leurs mandats. Bonjour le désordre territorial !

 Déconnexion avec sa propre majorité : en donnant le dernier mot à l’Assemblée nationale, le Gouvernement a fait le choix de piétiner le Sénat, à majorité de gauche et qui à trois reprises, a repoussé ce mode de scrutin et la suppression de 2000 cantons. Au final, cette réforme n’aura été adoptée que par 26 voix d’avance, c’est-à-dire que non seulement tous les groupes de la majorité se sont abstenus ou ont voté contre, mais en plus, le groupe socialiste n’a pas fait le plein puisqu’il lui manque 20 voix !

 Mais la loi est désormais votée, j’ai donc engagé avec mes amis de l’UMP un recours devant le Conseil constitutionnel.

 
<< Début < Précédent 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 Suivant > Fin >>

Page 31 sur 41
Meteo sur Is sur Tille

Copyright © 2019 charlesbarriere.fr. Tous droits réservés.
Internet Explorer 8 mini - Affichage 1024 x 768 recommandé